Comment trouver ses premiers clients ?

Créer sa propre start-up est un phénomène de plus en plus fréquent et vous faites surement parti de ces personnes qui se sont lancées dans l’aventure. Divers facteurs vous ont sans doute poussé à devenir votre propre patron ; l’excitation d’apporter et de développer une idée novatrice sur le marché des petites entreprises, le fait que vous soyez passionné par l’entrepreneuriat ou encore parce que, par faute de ne pas trouver d’emploi, vous avez décidé de créer le vôtre.
Designed by Peoplecreations / Freepik

Créer sa propre start-up est un phénomène de plus en plus fréquent et vous faites surement parti de ces personnes qui se sont lancées dans l’aventure. Divers facteurs vous ont sans doute poussé à devenir votre propre patron ; l’excitation d’apporter et de développer une idée novatrice sur le marché des petites entreprises, le fait que vous soyez passionné par l’entrepreneuriat ou encore parce que, par faute de ne pas trouver d’emploi, vous avez décidé de créer le vôtre.

Malgré cet engouement et la détermination pour mener à bien leur projet, 25% des startups dans le monde ne passeront pas la première année, 36% devront mettre la clé sous la porte la deuxième année et 44% des entreprises restantes feront faillite la troisième année (Source : Forbes.com). Autant dire que la vie d’un entrepreneur n’est pas sans risque et qu’il vous faudra travailler d’arrache-pied dès le début pour atteindre le succès.

Parmi les ressources qui contribueront à la viabilité de votre entreprise sur le long terme, le portefeuille client est sans doute une des plus importantes à vos yeux. Grâce à eux, vous pourrez acquérir les fonds nécessaires au financement de vos frais d’exploitation, mais aussi vos frais d’investissements futurs.

Trouver ses premiers clients n’est pas de tout repos ; entre le manque de notoriété de son entreprise et la présence de concurrents (directs ou non), il faudra vous dépenser à 300% pour signer vos premiers contrats et convaincre de la qualité de vos produits. Vous n’êtes pas les seuls à être passés par là, nous aussi. C’est pourquoi nous avons décidé de partager avec vous quelques conseils précieux qui vous permettront de démarrer votre activité dans le but dépasser le cap des trois ans, et bien plus encore.

1) Créez votre communauté

Une fois votre start-up conçue, votre but sera de la faire connaître. Pour cela, rien de plus simple, parlez-en autour de vous, à votre famille, vos amis, vos relations professionnelles ainsi qu’à vos anciens camarades de l’université ou autre. Peut-être  que vous ne voyez pas d’intérêt dans l’immédiat d’en parler avec eux car ils ne représentent pas de clients potentiels ; cependant n’oubliez qu’ils en parleront surement à leurs amis sur votre concept les intéresse.

D’autre part, votre entourage constituera votre première base de fans sur les réseaux sociaux. Lorsque des prospects visiteront vos pages, ils verront qu’une communauté est déjà présente et seront plus enclins à s’inscrire. Pour débuter, le bouche à oreille sera votre meilleur allié.

2) La gratuité (ou version « Freemium »)

Vous l’avez bien compris : lorsque l’on arrive sur le marché avec un produit novateur, ou même si votre produit/service existe déjà, il vous sera difficile de vanter sa qualité après de vos prospects ; le problème étant, vous n’avez personne pour témoigner sa satisfaction vis-à-vis de votre produit. C’est pourquoi, comme beaucoup d’autres, vous devrez proposer une version gratuite (période d’essai, devis personnalisé gratuit, consultation gratuite…). Ainsi, vos futurs clients pourront tester votre produit et, si ces derniers sont satisfaits, vous pourrez commencer à acquérir vos premiers clients. Ensuite, il ne vous restera qu’à récolter des témoignages de vos premiers utilisateurs, les « early adopters ». Ces témoignages vous serviront à :

  1. Mettre en avant la satisfaction client pour rassurer et attirer vos futurs clients.
  2. Améliorer votre produit en fonction des commentaires/ recommandations reçus par vos utilisateurs.

Lecture recommandée: Le ROI de la Satisfaction Client

3) Optimisez Améliorez et Innovez

Votre produit ne sera jamais parfait ; aucun produit ne peut l’être, il y aura toujours des défauts à corriger, des services à rajouter ou encore des améliorations à apporter. Vous et votre produit n’y êtes pour rien, quoique vous fassiez, les tendances et les demandes du marché évolueront avec le temps. Et si vous ne vous y adaptez pas, vos concurrents le feront. Restez au courant des tendances de votre marché cible et assurez-vous que votre produit ne devienne jamais obsolète dans le but de rester compétitif.

D’autre part, pour aller encore plus loin dans l’amélioration de votre produit, demandez-vous ce que vous pouvez supprimer. Plus vous supprimerez de fonctions obsolètes plus votre produit sera ergonomique. Ce qui attire énormément les clients de nos jours. Par exemple : Apple en a fait une obsession en  supprimant constamment les fonctionnalités qu’il juge inutiles.

4) Connaître votre audience

Je pourrais résumer tous mes cours de marketing en une seule phrase : « Démarcher tout le monde, c’est démarcher personne ». Et oui, vous devez impérativement connaître votre marché et analyser ses besoins. Pour ce faire, collecter chaque commentaire et tenez en compte. Par ailleurs, vous devez faciliter les moyens de communication entre vos prospects et vous sur votre site internet (formulaire de contact, ou solution de Live Chat…). Enfin, si à la fin d’un meeting un prospect refuse de devenir client, essayer de comprendre pourquoi, et ainsi, ne pas répéter vos erreurs lors de vos prochains entretiens.

Quoiqu’il arrive, pensez à mettre en place un programme de relance pour tenter de faire changer votre prospect d’avis.

5) Utilisez les outils Web nouvelle génération

Facebook, Twitter, LinkedIn, ou encore Google + sont des sites qui vous parlent forcément, comme beaucoup d’autres professionnels ; c’est pourquoi vous devrez absolument être présent sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, rien de plus simple : inscrivez-vous et renseignez les informations exactes, ajouter des photos professionnelles et propres à votre entreprise. Ensuite, il sera de votre devoir d’actualiser vos informations, de publier du contenu et des articles en rapport avec votre audience, et de prendre part à des discussions de groupes en relation avec votre domaine d’activité.

Autant dire que cette tâche ne sera pas de tout repos. S’il vous manque du temps et de l’expérience dans ce domaine, vous devriez vous offrir les services d’un(e) « Community Manager » ; faute de quoi, les résultats risquent de ne pas être au rendez-vous.

Parmi les outils Web nouvelle génération, la technologie de Clic to Chat est un des outils de communication à privilégier. Cette solution vous permettra de reproduire l’environnement d’un magasin sur votre site internet et ainsi, d’humaniser votre e-relation client. De ce fait, si l’un de vos prospects est en phase d’hésitation dans le tunnel d’achat, il pourra rentrer en contact avec un opérateur qui aura pour rôle de le rassurer et l’aider à finaliser sa commande. Grâce au Live Chat, vous avez gagné un client supplémentaire sans effort de votre part.

Durant le stade de développement d’une entreprise, chaque dirigeant déterminera sa propre stratégie pour réussir à lancer son business. Quoiqu’il en soit, la clé du succès est de connaitre son audience et de comprendre ses besoins. La mise en place d’outils nécessaires à la communication entre votre entreprise et vos internautes s’avèrent être un avantage sur vos concurrents.

Et vous, quels ont été vos problèmes pour démarrer votre activité ? Et comment les avez-vous solutionné ? Partagez vos expériences dans la section « Commentaires ».

1 Commentaire

  1. C’est vrai qu’avoir un live chat permet d’augmenter son nombre de clients! Par exemple quand je suis sur un site e-commerce et que j’hésite, mon premier réflexe est de voir s’il y a un livechat. S’il n’y en a pas généralement je quite le site car il n’y a personne pour me rassurer, pour répondre à mes questions. Et un livechat c’est tellement plus rapide que d’écrire un courriel et attendre d’avoir une réponse dans quelques jours…(si on a une réponse !)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*